bettina masson – psychothérapie corporelle

psychothérapie psychocorporelle


Intégration du Cycle de la vie

L’Intégration du Cycle de la vie est une technique nouvelle qui permet une guérison rapide chez les adultes ayant subi des maltraitances ou des négligences au cours de leur enfance.

Cette nouvelle méthode repose sur la capacité innée du corps et du psychisme à se guérir lui-même. L’Intégration du Cycle de la Vie utilise une technique psychologique intitulée “pont d’affect” afin de trouver quel souvenir est connecté au problème du patient. Le thérapeute guide le patient à travers son souvenir, en l’aidant à y apporter ce qui est nécessaire pour résoudre ce souvenir. Une fois le souvenir résolu, le thérapeute ramène le patient à travers le temps jusqu’au présent en utilisant une Ligne du Temps constituée d’images successives de souvenirs de la vie du patient. Cette Ligne du Temps de souvenirs et d’images prouve au corps et au psychisme du patient que le temps a passé et que la vie est différente aujourd’hui. Cette “preuve” s’inscrit à un niveau plus profond que lors d’une thérapie classique par la parole.

Pendant une séance d’Intégration du Cycle de la Vie, les patients produisent et visionnent un “film” de leur vie.

En thérapie par Intégration du Cycle de la Vie, l’avancée du patient dans le temps est faite visuellement, comme si le patient visualisait un “film” de sa vie. Ce “film” est généré spontanément par l’inconscient du patient et montre une séquence de scènes, dont un certain nombre sont liées au problème actuel. En regardant ce “film” de sa vie, le patient voit comment le passé continue d’affecter sa vie et ses choix au présent. Ce voyage à travers le temps, des souvenirs passés jusqu’au présent, est habituellement répété de trois à huit fois par séance. Les patients âgés ou ayant vécu des enfances traumatiques nécessiteront plus de répétitions du protocole ICV pour nettoyer l’empreinte cérébrale de leurs souvenirs traumatiques et “réécrire” leur modèle de vie de façon plus adaptée. Chaque répétition du protocole montre au patient un “film” différent en mouvement. L’ICV fonctionne bien aussi avec des personnes ayant de la difficulté à se souvenir de leur passé. Pendant une thérapie par ICV, les patients qui ont commencé avec des trous de mémoire quant à leur passé finissent par pouvoir relier les différents épisodes de leur vie en un tout cohérent.

Parler des maltraitances passées en thérapie ne suffit pas nécessairement pour passer à autre chose.

Il est bien connu des thérapeutes que les adultes ayant subi des maltraitances ou des négligences dans leur enfance passent des années de thérapie à raconter leurs traumas et exprimer leurs émotions à ce sujet, tout en éprouvant des difficultés à les surmonter. La raison en est que les personnes qui ont été traumatisées alors que leur système neuronal était en plein développement se retrouvent souvent “formatés” dans le sens d’une tendance à interpréter les événements de façon négative. Les adultes qui ont été maltraités dans leur enfance ont souvent une mauvaise image d’eux-mêmes, un dialogue interne continu négatif, et des tendances anxio-dépressives chroniques. Ces traits restent souvent intacts même s’ils ont réussi à s’épanouir par ailleurs dans leur vie et quelque soit le nombre d’années de thérapie par la parole qu’ils ont faites.

Les adultes qui ont été maltraités dans leur enfance réagissent souvent de façon stéréotypée, dysfonctionnelle et parfois auto-destructrice.

Les adultes ayant subi des traumas infantiles continuent souvent d’être “réactivés” dans leur vie actuelle. Lorsque les gens sont “réactivés”, ils réagissent souvent par des comportements teintés par le passé qui ne les aident pas dans la situation actuelle et qui peuvent être destructeurs. Répéter ces comportements auto-destructeurs guidés par les souvenirs traumatiques n’amène que la personne à se sentir encore plus mal et encore plus désespérée.

La thérapie par Intégration du Cycle de la Vie guérit complètement et en profondeur sans retraumatiser.

Enfin il existe une thérapie qui peut modifier tout ceci sans retraumatiser. L’Intégration du Cycle de la Vie est une thérapie très douce qui est efficace à un niveau profond, neuronal, afin de changer les comportements influencés par les souvenirs passés et les stratégies défensives dépassées. La thérapie par ICV aide à reconnecter les émotions désagréables et les comportements dysfonctionnels aux souvenirs des événements passés dont ces émotions et comportements sont issus.  Le fait de faire ces connexions à un niveau profond du corps et du psychisme permet de “restaurer” le système neuronal de façon à ce qu’il soit plus en harmonie avec la situation actuelle. Cette “restauration” survient très rapidement pour la plupart des gens. Après une thérapie par ICV, les gens remarquent qu’ils réagissent spontanément aux situations de stress de façon adaptée à leur âge. Après plusieurs séances d’ICV, les patients ont décrit qu’ils se sentaient mieux dans leur vie, s’acceptaient mieux, et étaient davantage capables de profiter de leurs relations affectives.

Publicités